Fin et subtil, affirmé et original, le Lapsang Souchong était le thé préféré de Sherlock Holmes. Il offre des notes boisées d’eucalyptus et de réglisse.

Le thé Lapsang Souchong est aussi appelé Zheng Shan Xiao Zhong ou Pointes blanches. Ce thé révèle des notes boisées et fumées, avec une robe ambrée et une légère amertume mais non astringente.
A noter également, que ces feuilles sont faiblement chargées en théine ou caféine ce qui permet de boire ce thé à tout moment de la journée. La caféine se trouve en quantité plus importante dans les bourgeons et les jeunes feuilles du théier car elle contribue à sa croissance.

Situé au Sud de la côte Est de la Chine, le Fujian est la première région productrice de thé avec environ 20% de la production du pays. Avec la plus grande diversité de thés, elle est très célèbre pour ses Oolong, ses thés blancs, ses thés au jasmin et ses thés fumés. Historiquement, c’est de ses ports que les premières cargaisons de thé ont été embarquées vers l’Europe !

Conseil de préparation
Pour préparer ce thé noir, laisser infuser 3 à 5 minutes dans une eau à 100°C. Rincez bien votre théière après dégustation, ce thé laisse durablement son empreinte. Il est idéal lors d’un brunch ou avec des mets salés, notamment des plats à bases de fromage et de viande. Il supporte très bien un nuage de lait !

Il peut aussi facilement être utilisé en cuisine. Il permet de donner facilement une note fumée aux aliments comme le poisson, les volailles, les légumes vapeurs…

Procédé de fabrication
Pour ce thé on récolte les feuilles basses du théier. « Souchong » fait référence aux quatrième et cinquième feuilles de la plante de thé, moins prisées que celles du bourgeon (Pékoe). Ces feuilles sont plus grossières que les feuilles plus proches du bourgeon et sont moins aromatiques. Le fait de les fumer permet quand même d’utiliser ces feuilles moins désirables. Les feuilles de ce thé subissent un processus classique au thé noir puis sont entreposées dans une pièce chauffée au feu de bois de conifères (épicéa ou cèdre le plus souvent parfois cyprès) pour qu’elles flétrissent, dans un premier temps. Les feuilles sont légèrement grillées sur une plaque de fer chaude, puis disposées dans des paniers en bambou, au-dessus du feu pour le séchage. Cela permet d’arrêter le processus d’oxydation des feuilles. La durée de cette opération est en fonction du degré de fumage que l’on souhaite obtenir.

Vertus
Le thé noir est riche en antioxydants connus sous le nom de polyphénols. Les antioxydants qu’il contient permettent d’améliorer la circulation sanguine, et de lutter contre les maladies liées au vieillissement. Étant également faible en sodium, protéines et glucides, il réduirait le risque d’infarctus et serait bénéfique pour tout le système cardiovasculaire. Il permet aussi d’améliorer la concentration de calcium chez les femmes, et contribuerait à ralentir la progression de l’ostéoporose. Conseillé en cas d’infections digestives et de migraines, c’est aussi un allié des régimes.

Histoire
Le processus de fabrication a été découvert en Chine sous la dynastie Qing (XVIIe siècle). La légende raconte qu’une troupe de soldats traversa un petit village, et décida d’y passer la nuit. Les villageois les hébergèrent dans une usine à thé. Le travail des ouvriers fut alors retardé et afin de ne pas jeter leur récolte toute flétrie de la veille, les ouvriers allumèrent des feux de pin afin de sécher rapidement les feuilles de thé. Le thé ainsi obtenu dégageait un lourd parfum de fumée et aucun acheteur local ne voulut l’acheter. C’est un anglais de passage qui acheta ce thé qui séduisit ensuite tout l’Occident. Encore aujourd’hui, peu de Chinois consomme ce thé fumé qui est exporté en Europe.

La législation
Depuis quelques années, beaucoup de Lapsang Souchong ont été décrétés nocifs par l’Union Européenne. En cause, différents arômes qui étaient utilisés pour donner le goût fumé au thé. Depuis, les producteurs ont trouvé des solutions plus respectueuses à travers un goût fumé moins puissant qu’auparavant et naturel qui permet d’obtenir la certification Agriculture Biologique en Allemagne et en Europe

Usage
Il est l’un des meilleurs choix pour accompagner les plats salés ou épicés. Très faible en théine, il peut donc être consommé à tout moment de la journée.

Poids ND
Dimensions ND
Sélection

, ,

3 avis pour LAPSANG SOUCHONG

  1. Jean-marc

    il faut être habitué au goût fumé. Je ne connaissais pas et je suis ravi de l’avoir tenté, car j’en prend régulièrement depuis cette découverte.

  2. Hélène

    Enfin ! Je viens de retrouver le goût du thé que me préparait ma grand-mère avec ce lapsang souchong. A recommander !

  3. Neal

    Très agréablement surpris par la qualité de ce thé, bien parfumé. Un goût fumé et agréable.

Ajouter un Avis

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués

  • Temps d'infusion 3' - 5'

  • Dosage 12g - 15g / L

  • Température d'infusion 100°C - 212°F

  • Moment de la journée Toute la journée